La première image qui vient à l’esprit quand on pense à une frontière terrestre en Afrique est celle d’une longue file de poids lourds qui attendent leur tour pour accomplir les formalités. L’amélioration des infrastructures routières était supposée réduire les coûts et les prix de transport. Malheureusement ces progrès sont neutralisés par les pertes de temps aux frontières. La création de poste de contrôle juxtaposé s'est rapidement imposée comme une solution miracle ces dix dernières années. On constate aujourd’hui qu’ils n’ont pas apporté les résultats attendus en raison d’un problème de coordination des services frontaliers. Avec l’appui du SSATP, le Secrétariat du Corridor Nord a mis en place un cadre intégré de mesure des performances du corridor et les enquêtes ont mis en évidence les causes de la lenteur du passage des frontières en Afrique de l’Est. Le présent ouvrage montre qu’une bonne coopération entre les services frontaliers facilite le franchissement des frontières et déplace la problématique en mettant l’accent sur la coopération transfrontalière plutôt que sur les infrastructures.

File Type: 
PDF
Date of Publication (Year): 
avr 2013