Le deuxième plan de développement du SSATP (DP2, 2008-2013), par le biais de son programme de gestion et de financement des routes, favorise le renforcement des capacités et des partenariats en vue de l'amélioration de la gestion et du financement du patrimoine routier en Afrique subsaharienne. La participation du secteur privé au financement, à la réalisation et à la gestion des routes est un domaine qui nécessite une analyse approfondie pour déterminer, dans le contexte subsaharien, ce qui fonctionne bien et ce qui ne marche pas. Au cours des dernières années, diverses formes de participation du secteur privé telles que le BOT (Build - operate- transfert : construction-exploitation- transfert)  et le PBC (Performance based contracts : contrats basés sur la performance) ont été mises en œuvre dans le secteur routier africain avec un pourcentage de réussite qui reste encore à déterminer. En 2011, la Banque mondiale a mené une étude intitulée « Review of Performance Based Contracting in the Road Sector » (Examen des contrats basés sur les performances dans le secteur routier) et a publié en février 2012 un guide sous le titre « A Guide to Delivering Good Asset Management in the Road Sector through PBC » (Guide pour une bonne gestion des actifs dans le secteur routier au moyen des contrats basés sur les performances). En outre, le SSATP entend procéder au recensement des pratiques qui ont déjà fait leurs preuves pour promouvoir la participation du secteur privé au financement, à la réalisation et à la gestion des routes en Afrique. Cette démarche permettra de mieux comprendre les principes clés, les difficultés et les facteurs de réussite qui favoriseront l'accroissement de l'investissement privé dans le secteur routier en particulier en Afrique subsaharienne. L'étude permettra d’établir un ensemble d'études de cas qui mettront en lumière les principaux problèmes liés aux PPP routiers, notamment la catégorisation des types de structures de PPP et les conditions préalables à leur mise en œuvre. En outre, un guide d'orientation sera élaboré pour favoriser la sensibilisation aux bonnes pratiques dans le but de susciter l'intérêt pour les PPP et permettre le recensement de cas potentiels dans les pays d'Afrique.

Les objectifs de l'étude sont :

  • Recenser les bonnes pratiques sur la participation du secteur privé - en particulier via le mécanisme des PPP - au financement, à la réalisation et à la gestion des routes dans les pays d'Afrique subsaharienne, en vue d'élaborer des orientations générales pour la sensibilisation à cette question.
  • Permettre de mieux comprendre les problématiques et principes clés de la participation du secteur privé/PPP au financement, à la réalisation et à la gestion des routes, notamment les avis et modalités de prêts des bailleurs de fonds concernant le financement des projets de PPP routiers.