Le SSATP ne se focalise pas uniquement sur les trois thématiques présentées : intégration, connectivité et cohésion, mobilité et transports urbains et sécurité routière. Le programma aussi la possibilté de répondre aux questions nouvelles et aux besoins spécifiques des pays.

Croissance "verte" et viabilité des transports

Si la croissance économique est un facteur essentiel de réduction de la pauvreté, les modèles actuels de croissance dans le monde s'accompagnent de coûts environnementaux non viables et de risques élevés. Il faut donc réaliser une croissance "verte" (c'est à dire respectueuse de l'environnement), mais celle-ci implique des réformes politiquement difficiles à réaliser, dans les domaines des tarifications, des régulations et des investissements publics, et requiert des changements complexes dans les comportements et dans les normes sociales. Ces considérations concourent à constituer des obstacles pour obtenir l'adhésion aux réformes, et il est difficile de trouver des domaines d'intervention appropriés pour les efforts d'atténuation et d'adaptation au changement climatique. En ce qui concerne le secteur des transports en Afrique, le "Forum pour un transport écologiquement durable" (ESTF: Environmentally Sustainable Transport Forum) est l'un des outils de création des capacités permettant de supprimer les obstacles. Ce forum a pour but de fonctionner comme un mécanisme de coopération régionale, visant à pousser les participants en provenance des pays africains à procéder à des échanges relatifs aux politiques à mener, à propos des problèmes posés par la nécessité de concilier la viabilité environnementale du secteur des transports et la satisfaction des besoins de développement à long terme.

Aller sur la page du changement climatique pour savoir ce que fait le SSATP dans ce domaine

Performance des politiques sectorielles

Dans la définition des politiques, la détermination de références de comparaison est le premier pas en direction de prises de décisions visant à améliorer les résultats. Il est intéressant pour les pays d'identifier dans le monde les meilleures pratiques de mise en œuvre des politiques de transport, à comparer les réalisations des pays africains à ces références et  de comprendre les causes d'un tel rang de classement et la manière dont on peut l'améliorer. Cette comparaison de peut être effectuée que si les données et les indicateurs appropriés sont disponibles. Si l'on ne dispose pas de données et d'indicateurs appropriés pour comprendre les résultats passés, il est très difficile de concevoir des politiques de transport adéquates et des stratégies permettant de progresser, et il est encore plus difficile de mesurer les progrès ou les résultats finaux. Donc, à certains égards, l'absence de processus effectifs de suivi et d'évaluation  compromet l'ensemble du cycle de définition des politiques de transport, depuis leur conception jusqu'à leur application. La conception d'indicateurs appropriés comblera une lacune qui existe malgré les indicateurs relatifs aux transports associés aux OMD ainsi que l'amélioration de la collecte des données au travers du renforcement des capacités des organismes responsables de la création et de la gestion des systèmes de gestion des données relatives aux transports doivent permettre de développer ces processus de suivi et d'évaluation.

Aller sur la page politiques et stratégies sectorielles pour savoir ce que fait le SSATP dans ce domaine

Gouvernance

Dans le secteur des transports de l'Afrique, le défi de gouvernance consiste à effectuer des arbitrages entre les investissements d'infrastructures, la fourniture des services, la croissance et le développement durable. Parallèlement à cela, les problèmes relatifs aux changements climatiques, à la société de l'information, à l'équité et aux OMD nécessitent d'être sérieusement pris en compte. La promotion d'une bonne gouvernance nécessite aussi que l'on donne la parole à la société civile, en accroissant ainsi la transparence et la responsabilisation

Aller sur la page gouvernance et intégrité pour savoir ce que fait le SSATP dans ce domaine

Approches inclusives

La pauvreté en Afrique sub-saharienne est un phénomène rural et un problème d'équité entre les sexes. Des études ont clairement montré le lien entre le déséquilibre entre les sexes dans l'accès aux moyens de mobilité et la possibilité qui en découle de participer à des activités sociales, économiques et politiques. Bien que ces résultats aient identifié les causes profondes de ce déséquilibre dans les pratiques traditionnelles et des valeurs culturelles, ils ont également souligné que le changement de comportement est possible lorsque les conséquences néfastes du déséquilibre sur les femmes et les filles ont été exposées et discutées dans une atmosphère non menaçante. Ces exercices ont permis de mettre en évidence le fait que leurs besoins de déplacement sont différents de ceux de leurs homologues masculins du fait de leur rôle en matière de reproduction dans la société. Le fardeau de transport supplémentaire supporté par les femmes a souvent des répercussions néfastes sur la santé, sans oublier les limitations dans l'accès à l'éducation.

Aller sur la page parité homme-femme et inclusion pour savoir ce que fait le SSATP dans ce domaine

Les conclusions des études internationales doncernant la pandémie du VIH/sida sur les lieux de travail suggèrent que le secteur des transports est un des principaux vecteurs de la maladie. Les migrations, à court terme ou à long terme, augmentent les possibilités de relations sexuelles avec des partenaires multiples, transformant les voies de transport en lieux critiques pour la propagation du VIH/sida. Des études internationales indiquent également que les chauffeurs de camions long-courriers sont le groupe le plus à risque dans le secteur routier. Le VIH/sida a un effet négatif à la fois sur la performance des opérations de transport et les collectivités qu'ils touchent. Un échec à apporter une réponse au VIH/sida dans le secteur des transports, que ce soit au niveau national ou sous-régional, aura des conséquences sur d'autres secteurs, et plus largement, sur le développement des pays et de  l'Afrique en général.

Aller sur la page VIH/sida pour savoir ce que fait le SSATP dans ce domaine