Le projet éthiopien de développement du secteur routier (RSDP) mis en œuvre par l’Agence éthiopienne des routes (Ethiopian Roads Agency – ERA) était le premier projet de transport à inclure dans les contrats de ses travaux des clauses concernant la prévention du VIH/sida. Les travaux ont débuté en 1998 et il a fallu trois ans pour intégrer les activités de prévention et de lutte contre le VIH/sida dans les projets de construction de l’ERA et du RSDP. L’équipe de projet s’est heurtée à de nombreux obstacles dans ses efforts de mise en œuvre des programmes de lutte contre le VIH/sida à cause des tabous qui entourent le sexe et les IST et de l’ignorance des agents de l’ERA concernant le VIH/sida. L’équipe de la Banque mondiale a aidé l’ERA à préparer une demande de financements à l’intention du Programme plurinational de lutte contre le VIH/sida (MAP) qui allait servir à sensibiliser les gens et à préparer une stratégie de prévention. En juillet 2004, l’ERA a présenté les documents relatifs à sa stratégie et à sa politique de lutte contre le VIH/sida, mis sur pied un service de dépistage et de conseils volontaires dans le dispensaire qui se trouve à son siège, et organisé un atelier en collaboration avec la Banque mondiale pour aider cinq pays d’Afrique de l’Est et d’Afrique australe à préparer des stratégies de prévention et de lutte contre le VIH/sida dans le secteur des transports

 


Travailler avec les transporteurs routiers pour prévenir les infections au VIH : expérience et leçon du programme du secteur routier en Ethiopie.