Politiques de mobilité et d'accessibilité durables dans les villes Africaines : Études de diagnostic pour 12 pays pilotes

Benin, Burkina Faso, Cote d'Ivoire, Ethiopia, Ghana, Guinea, Kenya, Mali, Nigeria, Rwanda, Senegal, Togo October 01, 2020 Transport Urbain et Mobilité Recommandations de politiques

Dans le but de mettre en place une approche intégrée pour la gestion durable des transports urbains et de la mobilité dans les villes africaines, en s'appuyant sur le cadre de l'EASI, le pilier Transports urbains et mobilité (UTM) du SSATP a réalisé des études de diagnostic dans les principales zones urbaines de douze pays pilotes :

Études de diagnostic UTM pour 12 pays pilotes

 

Pays

Langues

1

Bénin

EN / FR

2

Burkina Faso

EN / FR

3

Côte d’Ivoire

FR

4

Éthiopie

EN

5

Ghana

EN

6

Guinée

FR

7

Kenya

EN

8

Mali

EN FR

9

Nigeria

EN

10

Rwanda

EN

11

Sénégal

FR

12

Togo

EN / FR

 

Pour faciliter les comparaisons entre pays et l'échange de bonnes pratiques, une méthodologie similaire a été utilisée dans toutes les études de diagnostic de l'UTM, qui consistait en des visites sur le terrain, des entretiens avec les principaux décideurs et experts techniques, et une analyse approfondie des documents stipulant les dispositions institutionnelles et l'environnement réglementaire pour la gestion des transports urbains. Six domaines thématiques ont encadré les domaines politiques prioritaires des études :

  • Renforcement du cadre institutionnel pour la gestion des transports urbains,
  • Créer des sources de financement dédiées à la gestion des transports urbains,
  • Promouvoir la participation effective de la société civile dans la gestion des transports urbains,
  • Améliorer la planification multimodale et les opérations de circulation dans les centres-villes,
  • Améliorer les performances des transports publics et réformer les systèmes de transport informels,
  • Organiser et mettre en œuvre l'aide du gouvernement national pour la gestion des transports urbains dans les villes secondaires.

Pour discuter, partager et mobiliser le soutien aux conclusions, analyses et recommandations politiques des études diagnostiques, le SSATP a organisé une série de forums techniques et de haut niveau sur la mobilité urbaine dans les pays pilotes. Ces forums ont permis d'examiner les recommandations proposées avec les principales parties prenantes. En fait, l'un des principaux résultats de tous les forums a été le lancement de plateformes nationales de dialogue politique regroupant tous les acteurs impliqués dans la gestion des transports urbains dans chaque pays.

Principales conclusions et recommandations politiques des études pilotes de l'UTM

Principales conclusions

Recommandations politiques

  • Faible accessibilité et mauvaises conditions de mobilité
  • Absence de leadership pour la mobilité urbaine
  • Faible capacité technique
  • Absence de plans de mobilité urbaine
  • Manque de ressources durables pour la mobilité urbaine
  • Secteur privé axé sur le court terme
  • Manque de sensibilisation de la société civile
  • Construire des institutions au service d'une vision à long terme
  • Mettre en place une institution adéquate avec une répartition claire des responsabilités
  • Développer les compétences appropriées pour renforcer les capacités à tous les niveaux
  • Promouvoir le développement urbain et les transports intégrés aux stades de la planification et de la mise en œuvre
  • Concevoir des mécanismes de financement spécifiques pour les investissements et les opérations
  • Développer le secteur privé et renforcer l'économie locale
  • Promouvoir la participation de la société civile en renforçant le pouvoir des utilisateurs et des citoyens

 

Le succès de l'activité dépendra en grande partie de l'efficacité avec laquelle les gouvernements africains seront mobilisés pour adopter les actions recommandées visant à guider l'élaboration de plans de gestion intégrée de l'UTM en Afrique. Avec cet objectif en tête, le SSATP mènera non seulement des activités de sensibilisation et de diffusion des connaissances, mais travaillera également en étroite collaboration avec les principales parties prenantes afin de mobiliser leur soutien pour l'application de ces lignes directrices dans leurs pays.